Petit retour sur le dernier jour à Athènes.

Ce dernier jour ne fut qu’une matinée, hélas!

Une matinée légèrement poudrée de neige et généreusement arrosée de soleil.

Passage place Syndagma pour assister à la relève des euzones, les gardes du Parlement grec. Ce ne fut pas une grande relève avec chorégraphie mais quand même le spectacle fut agréable, surtout que nous étions, encore une fois, quasi seuls pour y assister.

IMGP7754 euzones en faction

IMGP7759 arrivée de la relève

IMGP7769 petite chorégraphie minimale avec les fusils.

IMGP7772 retour à la caserne du relevé

IMGP7773 petit détail du costume traditionnel des euzones: les chaussures à pompons.

Un temps libre plus tard (il fallait bien ramener des souvenirs!), nous nous sommes dirigés vers le restaurant où nous nous sommes régalés avec un assortiment de dix mezzés qui a bien failli avoir raison de nombre de nos estomacs gourmands tant c’était copieux! Souvenez-vous, c’était l’histoire sans paroles racontée ici.

Ensuite ce fut retour à pieds jusqu’à l’hôtel, bus, avion, bus et retrouvailles avec les familles.

Jeudi 19 février 2015, dernier jour….

Le séjour touche à sa fin…  Triste

Au programme de la journée, encore un petit tour dans Athènes, histoire de voir ce que nous n’avons pas pu voir lundi 16 février… Faut en profiter au maximum….

Et puis il faudra remonter dans le bus et faire route vers l’aéroport où un avion nous ramènera en France.

Atterrissage à Paris prévu à 18h45.

Pour des informations plus précises sur l’heure d’arrivée au collège consultez vos téléphones… (ça a du bon parfois la technologie! )

Delphes sous la neige.

Et au réveil tout était blanc.

Nous avons visité le site de Delphes sous une pluie légère de flocons: temple d’Apollon, théâtre où les élèves ont eu droit à deux belles histoires racontées par leurs professeurs… Que de belles choses!

IMGP7681 IMGP7685

Nous nous sommes ensuite réchauffés dans le musée: l’aurige de Delphes et quelques casques de guerriers grecs nous ont salués bien poliment.

IMGP7716 IMGP7708

Puis nous sommes vaillamment ressortis dans le froid pour aller admirer la tholos d’Athéna.

IMGP7722

Repas puis bus jusqu’au monastère d’Ossios Loukas où nous avons quitté l’Antiquité pour entrer dans le monde byzantin. Mosaïques et dorures orthodoxes sous la neige… avec une petite touche de couleur.

IMGP7735

IMGP7742 IMGP7753

Ce soir nous sommes de retour à Athènes, et la perspective du retour en France, désolée de vous le dire, n’enchante personne (même si retrouver les familles sera un plaisir pour tout le monde).

Mais que voulez-vous, c’est là toute la magie de la Grèce!

Mercredi 18 février 2015: Delphes, "ici souffle l’esprit de la Grèce" (rien que ça! )

Les élèves vont avoir beaucoup de travail aujourd’hui: leur professeur de latin ADOOOOOOOOOOOOOOOOOOORE Delphes, et va donc courir partout pendant toute la durée de la visite!

Ayez une pensée émue pour eux et pour les 3 pauvres accompagnateurs adultes qui vont devoir supporter ça!

En attendant, voici un aperçu du travail que les élèves vont avoir à faire sur ce lieu mythique qu’est le site de Delphes (Le premier qui trouve que j’exagère, je le sors! )

Cité grecque de Phocide et site du célèbre oracle de Delphes, Delphes est située sur les pentes méridionales du mont Parnasse.

On appelait cette cité « le nombril du monde ».

En effet c’est à Delphes que se trouvait l’omphalos, la pierre censée représenter le nombril du monde. La légende raconte que Zeus avait lâché deux aigles aux extrémités occidentales et orientales de la Terre et que l’omphalos marquait l’endroit où ils s’étaient rencontrés.

C’est aussi à Delphes que se trouvait la célèbre Pythie, prophétesse d’Apollon qui, assise sur un trépied, rendait des oracles. Elle s’appelait Pythie en souvenir du serpent Python tué par Apollon à l’endroit même où elle se tenait pour rendre ses oracles.

Sur le site même de Delphes on trouve deux lieux de divertissement.

L’un d’entre eux est en demi-cercle et correspond à un type de lieu de divertissement déjà vu en Argolide.

L’autre se trouve tout en haut du site et a une forme d’ovale allongé. Il porte le nom d’un lieu où de nos jours se déroulent régulièrement des événements sportifs les week-ends. Dans l’Antiquité on ne s’y livrait pas aux joies d’un sport collectif mais on y pratiquait l’ancêtre de l’athlétisme ainsi que des courses de chevaux.
S’y déroulaient aussi les jeux pythiques.

Les jeux pythique avaient lieu tous les 4 ans. C’était des jeux panhelléniques, les plus importants après ceux d’Olympie. Ils étaient organisés en l’honneur d’Apollon. On y trouvait des compétitions musicales, des épreuves athlétiques et des courses de chevaux. Le prix était une couronne de laurier (la plante d’Apollon)

  1. Comment s’appellent ces deux lieux de divertissement ?

Lieu n°1 :

Lieu n°2 :

  1. Complétez le plan du site (dont je vous fais grâce sur le blog parce que, quand même, je suis gentille…) en indiquant :
  • le temple d’Apollon ou stoa des Athéniens : construite en ordre ionique, il présente sept colonnes cannelées monolithes. Une inscription gravée indique qu’il a été construit par les Athéniens après 478 av. J.-C. pour abriter les trophées de leurs victoires navales sur les Perses.

Une stoa est un portique ou un ensemble de colonnes couvert avec un mur de fond, généralement construit près des temples, des gymnases ou des agoras et qui servaient de lieu de rencontre et de promenade.

  • le théâtre : construit au IVe siècle av. J.-C., il ne présente plus aujourd’hui que les vestiges de son état de l’époque romaine impériale. Sa cavea comporte 35 files de gradins de pierre ; les fondations de la scène sont conservées. Ce théâtre était utilisé surtout pour les concours de musique des jeux Pythiques.
  • le trésor des Athéniens : ce petit édifice d’ordre dorique, avec ses deux colonnes in antis (= placées entre les deux murs latéraux) et son riche décor sculpté, a été construit par les Athéniens à la fin du VIe siècle pour contenir leurs offrandes à Apollon.

1:

2:

3:

  1. Indiquez de 7 croix sur le plan (page suivante) où se trouvent les 7 colonnes cannelées monolithes (= d’un seul bloc, sans tambour) du temple d’Apollon (ou stoa des Athéniens)P1030299
  1. A l’extérieur du site on trouve le monument présent sur la photo ci-dessus.

Comment s’appelle-t-il ?

  1. Tout autour de ce monument on trouve des arbres qui appartiennent tous à une espèce bien particulière, caractéristique des pays méditerranéens. De quels arbres s’agit-il ? Cochez la bonne réponse.

des chênes

des oliviers

des pins

Le musée de Delphes

  1. Dans le musée de Delphes retrouvez cette statue :
    P1030245

 

Que représente-t-elle ?

  1. Dans quel lieu de divertissement vu sur le site de Delphes pouvait-on voir des gens se livrant à l’activité que cette statue met en scène ? 

 

 

Après toutes ces beautés nous allons de nouveau faire route vers Athènes, non sans faire une petite halte à Ossios Loukos, pour contempler un autre genre de beauté. Visez plutôt:
ossios loukas